Sélectionner une page
Plum magazine jeunesse indépendant

Plum magazine jeunesse indépendant

Un projet magnifique

Plum est un magazine jeunesse – à partir de 8 ans – qui traite du bien-être et de la nature en lien avec les 5 sens et les 4 éléments : eau, air, terre, feu.
Sa créatrice, Dominique Cronier, le définit comme un « magazine-care », qui reconnecte à la nature et aux sensations, avec générosité.

La philosophie du projet

Au gré des articles de qualité le magazine prend l’enfant au sérieux et le fait voyager au pays de l’imaginaire.
Ouverture d’esprit, découverte, bienveillance !
Lire c’est la classe et la porte ouverte à la curiosité !
Respect de l’environnement et des écosystèmes locaux.

Une démarche totale

L’équipe a été jusqu’au bout de sa démarche jusque dans les détails de son impression : utilisation d’encres végétales et impression sur papier recyclé de qualité.

Pas ou peu de publicité – s’il y en a, elle est responsable.

Ambiance sympathique !
Magazine de caractère et surprenant. Précieux, élégant, curieux, beau, poétique, engagé, fou et merveilleux !
On a tous un peu de Plum en nous !

Une édition originale

Plum magazine sort un jour de pleine lune – oui je sais cela fait un peu bizarre jour/pleine lune.

2 numéros par an sont prévus + un hors-série.

Acheter Plum magazine, c’est soutenir une édition indépendante qui s’échappe des standards et amène une fraîcheur à ce secteur.

Commander les 3 premiers magazines pour 25 €

Plum par Dominique Cronier

Retrouvez la vidéo de Dominique ici ! (durée : 1mn20s environ)

 

Portrait de Marielle Filaudeau

Portrait de Marielle Filaudeau

Marielle Filaudeau, artiste-peintre

A l’occasion de sa campagne de financement participatif sur la plate-forme Ulule pour le lancement de son livre d’art « Art-trAversées »,(cliquez sur le lien précédent), nous tenions à présenter cette artiste dotée d’une sensibilité magnifique. Ces peintures s’accompagnent toujours de joils textes qui permettent de créer un univers poétique autour de chacune de ses oeuvres.

Son histoire d’artiste

C’est l’histoire d’un voyage qui l’a amenée d’une vie à une autre, du fusain à la couleur, du portrait aux paysages marins…

Marielle est dessinatrice et aquarelliste, c’est pour elle un second souffle. Son style est suspendu entre le figuratif, l’abstrait et l’intuitif, ce qui laisse entrevoir une autre expression de l’aquarelle, lumineuse et changeante.

Peindre, dit-elle, c’est laisser émerger l’émotion qui habite en chacun de nous, suivre sa trace ; ce qu’elle souhaite avant tout transmettre par son art, c’est une forme d’apaisement. Transmettre aussi par le partage qu’elle propose dans son atelier de Talmont-Saint-Hilaire, où elle anime des cours et des stages.

L’atelier d’Art du port

L’atelier du port est situé sur le magnifique site classé et inspirant du port de La Guittière. « Quand je peins en intuitif, je ne me donne nulle part où aller, et j’aime cette sensation de liberté infinie, je n’ai pas à montrer, à vouloir, à prévoir, à prouver, ni même à faire… je n’ai qu’à être présente au mouvement infini de l’eau… et à laisser émerger l’émotion qui m’habite en cet instant. L’ aquarelle intuitive, c’est lire entre les lignes, les couleurs et le papier vierge, suivre les pigments dans leur voyage ; pour figer un moment, à la fin d’un cycle de l’eau, voilà ce que racontent les couleurs et les formes. Des signes vivants…capter la lumière d’un instant, l’émotion d’un souffle de vent, se laisser aveugler ; tout est possible et tout se crée. »

Exposition  deux femmes deux rivages

Exposition deux femmes deux rivages

Notre Association souhaite mettre en avant la peinture au féminin à travers  cette exposition.

Marielle Fillaudeau

marielle-fillaudeau-artiste-peintre

Marielle est basée à Talmont-Saint-Hilaire, une petite commune du sud-Vendée, située sur la côte Atlantique en-dessous des Sables-d’Olonne. Elle trouve son inspiration sur le littoral et transmet sa passion dans divers ateliers qu’elle anime tout au long de l’année.

Comme tout artiste qui se respecte Marielle a un univers bien à elle. Il est doux et bienveillant, limpide comme tous ces petits bonheurs que l’on trouve tous les jours juste en contemplant ce qui nous entoure.

Magali Blandin

magali-blandin-artiste-peintre

Magali est basée à La Bouilladisse dans les Bouches-du-Rhône, à équidistance de Marseille de d’Aix-en-Provence.

Son terrain de jeu est le littoral méditerranéen : Les Calanques de Cassis et de Marseille, les quartiers pittoresques de la cité phocéenne et ses alentours colorés, parfois l’arrière-pays, parfois elle ramène des souvenirs de voyage – Viet-Nam, Chine où elle a récemment exposé (Shangaï 2018), Japon.

Son travail est très précis presque photographique. Elle maîtrise l’art de la lumière de Provence.

Si vous êtes curieux de connaître le détail :c’est ici

Campagne de crowdfunding Ulule

Campagne de crowdfunding Ulule

L’Odyssée artisanale

C’est le nom que nous avons choisi pour lancer une campagne de financement participatif sur la plate-forme Ulule afin de pouvoir mettre en valeur les artisans d’art, artistes et artisans de qualité au travers des marchés artisanaux situés sur les ports de Loire.

Lancement de la campagne : 8 octobre 2019

C’est donc parti pour 45 jours de collecte ! C’est à la fois court et à la fois.long., nous allons poster un certain nombre d’articles sur nos réseaux sociaux afin de préciser les contours de ce projet sous ses différents aspects.

Nous allons avoir besoin du soutien de tous – nos proches mais également tous ceux qui souhaitent soutenir des projets qui ont du sens.

Vous pouvez contribuer dès 1 € (soit moins cher qu’un litre de carburant) !

Une campagne sur Ulule

Nous avons décidé de diffuser cette campagne sur la plate-forme Ulule car les démarches et la mise en ligne du projet nous semblait plus simple.

Voici le lien :https://fr.ulule.com/lodyssee-artisanale/

N’hésitez pas à diffuser largement autour de vous !

Exposition l’Esprit des bois

Exposition l’Esprit des bois

Le bois, une matière noble

Le bois est une matière noble qui inspire.

C’est pourquoi l’Association Terres d’Artisans monte le projet « L’esprit des bois » qui réunit un artiste,

  • Two Marqueterie qui réalise des tableaux à base d’essence de bois, un artisan d’art,
  • Benjamin Albrycht qui reproduit des couteaux d’artisanat vikings en travaillant les essences d’origine pour ses manches, et deux artisans,
  • Douelle Life qui récupère le bois de tonneaux de vin pour en faire des objets et mobiliers décoratifs.

Une exposition sur le temps d’un week-end.

L’exposition permet des moments d’échange avec le public dont des classes scolaires.

Si vous souhaitez accueillir cette exposition, contactez-nous.

Si vous souhaitez consulter la plaquette, c’est ici.

 

 

L’Odyssée artisanale

L’Odyssée artisanale

L’Odyssée artisanale ?

L’Odyssée Artisanale est un projet qui a pour objectif d’emmener des artistes, artisans d’art et producteurs gastronomiques faire des marchés artisanaux (ou des expositions) mensuels dans les communes des bords de Loire des Pays de la Loire et du Centre.
L’Odyssée s’effectuera en bateau traditionnel de Loire, moyen de transport écologique qui remonte la Loire à la voile et la redescend avec le courant.

Ce projet a un quadruple objectif

Notre projet repose sur es piliers du développement durable :

1/ L’aspect social

Par essence, un marché est l’endroit où naissent les liens sociaux  – intergénérationnels et inter-classes sociales. De plus, les artisans que nous embarquons sont des passionnés qui adorent partager leurs passions.

2/ L’aspect économique

Un nombre croissant de communes des bords de Loire et affluents aménagent leurs bords d’eaux afin de mettre en valeur leur situation géographique et d’attirer commerces et citoyens. La « Loire à vélo » offre une opportunité exceptionnelle aux touristes de découvrir ces espaces. Nous souhaitons amplifier le phénomène avec un trafic fluvial à taille humaine.

Un nombre croissant de personnes se lancent dans l’artisanat pour retrouver un sens à leur activité professionnelle (et personnelle) or de manière générale ils sont très peu aider par les organismes de financement (banques et institutions..) et demeurent très isolées dans leur développement car sans fond il est difficile de constituer une équipe propice à leur essor et doivent souvent cumuler les 3 casquettes de « producteur », « administratif » et « commercial » au détriment de leur coeur de métier : la production d’oeuvres.

C’est dans  ce sens que nous nous engageons à leur côté.

3/ L’aspect écologique

Les bateaux utilisés seront en priorité des gabarots, qui remontent le fleuve à la voile et le redescendent au courant. Ils viennent en alternative à la route.

Certes, cela peut sembler anachronique à l’heure du « tout, tout-de-suite » mais quand on sait que 29 000 gigaoctets d’informations sont déversées chaque seconde soit 335 Mo par seconde. Je mets personnellement environ 2 secondes pour analyser l’image qui se présente en face de mon écran et je mets plus d’une minute à lire un contenu texte de quelques dizaines de ko. Il est donc évident que l’humain ne peut suivre cette escalade temporelle. Autant revenir à ce que l’on peut maîtriser.

Ces bateaux ont un fond plat et les ondes qu’ils provoquent sur l’eau sont faibles et donc leurs clapots n’altèrent pas les rives.

La voile et le courant sont les carburants privilégiés de ce mode de transport. Un moteur thermique sert uniquement aux manoeuvres d’accostage et aux passages de ponts.

4/ L’aspect culturel

Ces bateaux font partie de l’Histoire. Ils appartiennent au patrimoine fluvial.

Les artisans et artistes sont les gardiens de savoir-faire ancestraux mais ils sont également à la pointe de l’innovation en développement des techniques inédites dans leurs oeuvres.

Une campagne de financement participatif

C’est pour porter ce projet que nous allons lancer très prochainement une campagne de financement participatif sur Ulule : https://fr.ulule.com/lodyssee-artisanale/